Christophe Evans

(conférence du 11 décembre 2009)
L’évolution des pratiques de lecture. L’avenir du livre

Christophe Evans est sociologue de la lecture. Il étudie les liens et réseaux sociaux formés par la lecture : de la simple conversation amicale aux salons de thé, en passant par les librairies en tant que lieux communautaires.
Christophe Evans obtient un DEA de sociologie à l’EHESS, l’École des hautes études en sciences sociales de Paris. Son mémoire porte sur la circulation privée des livres entre lecteurs.
À la suite de ce DEA, il intègre un programme de recherche sur les sociabilités du livre et les communautés de lecteurs. Dans ce cadre, il étudie plus spécifiquement les circuits privés entre lecteurs : livres que l’on se prête entre amis, que l’on se conseille, etc. Cette recherche, commandée par le ministère de la Culture, via la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou, a été publiée en 1996.
À l’origine spécialiste des sociabilités privées, Christophe Evans élargit son champ d’étude en entrant à la BPI. Aujourd’hui, il y est chargé d’études en sociologie. Sa mission consiste à observer et étudier les comportements de lecture, ainsi qu’à définir et participer aux différents programmes de recherche de la BPI. Maintenant, ses recherches portent davantage sur la sociologie de la lecture publique, c’est-à-dire la lecture dans le cadre des bibliothèques.
Parallèlement, il est professeur de sociologie de la lecture à l’ENSSIB, l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, où sont formés les bibliothécaires d’État.
Aujourd’hui, il nous parle en sociologue de l’évolution des pratiques de lecture.

Marilyne Cotten
Magali Maisonneuve
Noé Pérez-Núñez
(M2 Métiers du livre
2009-2010)

%d blogueurs aiment cette page :