Accueil > 2009-2010, Actu > 12 février 2010. Jean Picollec, « accoucheur » de livres

12 février 2010. Jean Picollec, « accoucheur » de livres

6 mars 2010

Bien sûr, Jean Picollec a raconté l’incroyable enchaînement de circonstances qui l’a conduit à publier Au nom d’Oussama Ben Laden, de Roland Jacquard, le… 12 septembre 2001 ! D’un tirage de 3 000 initialement prévu, il a fallu passer à 12 000 en catastrophe (le livre se vendra finalement à 130 000 exemplaires et sera traduit en 26 langues). Mais, outre ses « coups », Jean Picollec a surtout évoqué les rapports humains qui ont émaillé plus de quarante années de carrière, et, plus particulièrement, les rapports avec les auteurs, basés « sur la durée et la confiance ». Car, assure-t-il, pour espérer vendre un livre, un éditeur doit anticiper et réfléchir, et s’entendre avec l’auteur. Découvreur de talents, connaisseur des dossiers, éditeur de sujets « difficiles », il estime toutefois que « le meilleur éditeur, c’est celui qui se trompe le moins souvent ».

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :